Picasso – La Carte du Tendre (2)

La période 1900 – 1916 à Paris .

Article publié le 06/02/20 par Gilles Schlesser :  https://gilles-schlesser.net/2020/02/06/la-carte-du-tendre-de-picasso/ et reproduit ici partiellement .

pablo-picasso

« L’œuvre de Picasso, écrit Cocteau, est une immense scène de ménage ». Il est de fait que les tableaux du maitre mettent en scène presque exclusivement ses amours successifs…

11, rue Chappe, Louise et Germaine .

odette

Elle, c’est Odette .

 

Elles sont trois, jeunes et belles, qui posent comme modèle : deux demi-sœurs nées Gargallo, – Germaine et Antoinette -, et Louise Lenoir (qui se fait appeler Odette). Picasso et son ami Casagemas ont fait leur connaissance lors de leur arrivée à Paris en 1900. Picasso sort avec Odette, Casagemas tombe amoureux de Germaine qui, à cette époque, est encore mariée à Vital Florentin. L’histoire finira mal, Casagemas se suicidera par désespoir d’amour. On peut apercevoir Germaine Gargallo dans Au lapin agile, tableau de 1905, accoudée au comptoir, dans une pose mélancolique, près d’un Arlequin-Picasso au visage fermé.

au-lapin-agile-1

Germaine au Lapin agile . Derrière elle, Frédé et sa guitare .

germaine2

Germaine .

Quarante ans plus tard, en compagnie de Françoise Gilot, le peintre se rendra à Montmartre pour rendre visite à une vieille femme à laquelle il laissera un peu d’argent. « Quand elle était très jeune et très jolie, explique-t-il à la jeune femme, elle a tant fait souffrir un de mes amis peintres qu’il s’est suicidé… Elle a fait tourner bien des têtes, maintenant elle est vieille, pauvre et malheureuse. » Picasso omet de préciser que Germaine fut également sa maitresse. Germaine Pichot décèdera en 1948 .

Elle s’appelait Madeleine, 13, rue Ravignan, au Bateau Lavoir .

En 1903 s’ouvre la période souvent dite « rose », la palette s’orientant vers des couleurs rosées et orangées, un rose qu’Apollinaire qualifie de « pulmonaire », un rose couleur chair au service d’une forme de douceur triste. Les thèmes bleus de la misère et du mal-vivre s’estompent, apparaissent des saltimbanques, des Arlequins, une certaine allégresse. La rencontre de « Madeleine » n’y est sans doute pas étrangère. Elle sera la première femme à entrer sérieusement dans la vie de l’Espagnol et il avouera avoir failli faire un enfant avec elle. Cet espoir déçu de maternité mettra fin à leur liaison en automne 1904.

pablo_picasso-mother_and_child

Lire la suite de l’article sur le site de Gilles Schlesser : https://gilles-schlesser.net/2020/02/06/la-carte-du-tendre-de-picasso/

Bonne lecture .

Mots-clefs :, ,

Une réponse à “Picasso – La Carte du Tendre (2)”

  1. 29 juillet 2020 à 9 h 50 min #

    Merci pour ce partage. Cet article est particulièrement intéressant
    et je vais m’empresser d’en lire la suite …
    Lucye

    Dernière publication sur MA TRAVERSÉE DU MIROIR : Un été avec Picasso

Laisser un commentaire

4czarts |
Un espace où la nudité a le... |
Isabelle Memin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ainsi font nos marionnettes...
| Tintinabules
| De l'Art, de l'Ec...